Qui suis je?

MON PARCOURS

 

Sous l’écorce…

Le talent

 

 

 

 

Il a failli être moniteur de plongée…  Mais la passion du bois l’a emporté. 

Avec ses créations remarquées (et même primées), Ludovic bourgeois, tourneur sur bois et sculpteur au Pradet (Var)

a trouvé sa voie et sa place dans l’artisanat d’art.

 

On dit parfois que le métier s’apprend, mais pas le talent. Le talent, pourtant, ne tombe pas du ciel. D’où vient-il ? Par quel mystère se transmet-t-il, par exemple entre un arrière-grand-père menuisier et son arrière-petit-fils passionné ? On ne sait pas. Ce que l’on sait, c’est que Ludovic Bourgeois a dix ans lorsqu’il récupère l’établi de son bisaïeul. Les tiroirs sont remplis d’outils. En même temps qu’il apprend à les manier, Ludovic reçoit l’héritage d’une vie passée à travailler le bois. L’héritage… Mais pas encore la vocation, puisque le jeune homme choisi d’abord de s’orienter vers l’électronique.

 

Sous l’eau

BEP en poche, il travaille pendant une dizaine d’années au sein de l’entreprise familiale spécialisée dans le traitement de l’eau. Mais c’est au cours d’un voyage en Malaisie que Ludovic se découvre l’envie de travailler au plus proche de la nature. C’est alors que la sensualité du bois s’impose naturellement dans son cœur. Et tout va ensuite très vite : après dis-moi de formation intensive à l’Aronde des Oliviers (Carnoules) - « c’est là que j’ai appris le tournage… Énorme coup de cœur ! » Ludovic crée Sous l’écorce en 2009 et installe son atelier au Pradet.

 

La passion commande

« Au début, j’ai fait des toupies, des bols… Des objets plutôt utilitaires que je vendais sur les foires artisanales. » La clientèle se construit dans ses contacts direct. Les gens achètent, puis reviennent pour des commandes, souvent lié aux passions des uns et des autres : une balle de baseball en bois, un porte-clés ballon de rugby… Comme Ludovic aime les défis, il dit toujours oui, il fait plus que répondre à la demande. Avec la balle, il propose le gant. Avec le porte-clés, un ballon à l’échelle. Et ça marche ! Aujourd’hui, il fait partie des artisans d’art remarqué dans le Var. En mars dernier par exemple, sa « Fleur de Neptune » en chêne liège a remporté le premier prix du jury et du public dans la catégorie tournage, sa main nommé « Harmonie » remporte également le premier prix du jury dans la catégorie sculpture et sa table « Au cœur du liège » remporte le prix du public dans la catégorie design lors du concours Quercus Suber de la villa Noailles (Hyères.)

Le bois dans les veines

« Entre septembre et décembre, je travaille sur mes créations. Le reste du temps, je réponds aux commandes. Je fais beaucoup de tournage sur bois, essentiellement des pièces uniques. Il m’arrive aussi d’intervenir en menuiserie et en ébénisteries. » Objet décoratif, sculpture, luminaires, les créations de Ludovic émeuvent par leur façon d’exprimer d’un seul Elle en lame des hommes et celle de l’arbre. « Le veinage du bois me fascine particulièrement. J’aime créer dans les racines, les morceaux échauffés, ou les loupes, ces « anomalies » de l’arbre qui donnent des pièces très veinées, tortueuses, avec des creux et des pleins. C’est délicat et fragile à travailler… Mais c’est le bois qui me guide, je ne trahis jamais le matériau, j’aime le valoriser dans sa beauté… Et dans la beauté de ses défauts. »

Abonnez-vous à notre newsletter

Atelier Sous l'écorce

chemin de la Cibonne
83220 LE PRADET

06 19 89 73 16

© 2019 © 2020 created by SMR Diffusion for Ludovic Bougeois.

All rights reserved at Sous l'écorce for Ludovic Bourgeois.

  • Facebook